Revoyons les bases #4 – Les plateformes de trading

A l’occasion de la sortie de notre e-book gratuit pour apprendre les bases du trading de cryptos, nous dévoilons chaque semaine un chapitre. Aujourd’hui, on s’attaque aux plateformes de trading ou exchanges !


Les ordres limit et market

Sur les plateformes d’échange, vous pourrez faire deux types d’ordre : un achat ou une vente. Pour chacun de ces ordres, il y a deux options qui s’offrent à vous : un ordre limit et un ordre market.

L’ordre limit ne peut être passé que si vous stipulez un certain prix auquel vous voulez acheter ou vendre l’actif. La plateforme placera l’ordre au prix demandé et vous devrez attendre que le prix y arrive pour que quelqu’un d’autre l’achète ou le vende.

L’ordre market permet un achat immédiat au prix du marché. Dans ce cas, aucun prix ne vous est demandé : vous achetez immédiatement au prix le plus récent.


Les ordres long et short

Vous pouvez gagner de l’argent sur les marchés même en période baissière ! C’est possible grâce aux ordres short. Quand vous shortez un actif, vous pariez sur sa baisse c’est-à-dire que vous faites exactement l’inverse d’acheter et d’attendre que le prix monte. Avec un short, une baisse de 15% sur un actif depuis le moment où vous achetez équivaudra à un profit de 15% pour vous. Sur une cryptomonnaie, cela vous fera gagner 15% de telle crypto.

A l’inverse, un ordre dit « long » vous permet de réaliser un profit sur la montée du prix d’un actif, comme pour un ordre normal.


Les stop loss et take profit

Un stop loss est une mesure de gestion de risque qui doit être posée manuellement. Si vous avez acheté un Bitcoin à 8000$ et que vous visez une vente à 8600$, vous devez aussi prendre en compte la possibilité que le prix baisse. Ainsi, vous pouvez mettre un stop loss à 7800$ (littéralement un arrêt des pertes) qui vous permettra de limiter la casse. Si le Bitcoin tombe à moins de 7800$, la plateforme vendra automatiquement votre position. Le stop loss est une des choses les plus importantes à garder en tête quand vous tradez : trop souvent, vous aurez l’impression que vous pouvez tenir une certaine perte « parce que le prix va remonter »… Mais souvent, le prix ne remonte pas – ou il met un certain temps à le refaire. Sans stop loss, vous devenez fortement dépendant de la volatilité du marché.

Le take profit est l’inverse du stop loss – si vous estimez que vous aurez assez de gains quand le prix du Bitcoin arrivera à 8600$, vous pouvez y placer un take profit. Ainsi, quoi qu’il arrive si le prix du Bitcoin dépasse 8600$ la plateforme fera l’ordre. Limiter vos profits peut être important psychologiquement, au même titre que limiter vos pertes. Si vous vous donnez des buts clairs et précis, placer un stop loss et un take profit sont de très bonnes mesures de sécurité.

A savoir qu’il existe aussi les trailing stop, c’est-à-dire des stop qui s’adaptent à l’avancée du prix pour mieux suivre vos objectifs et encore plus limiter les pertes ou les gains. Un trailing stop qui suivrait une baisse de prix de 100$ voudrait dire que si le Bitcoin monte à 8500$ puis retombe jusqu’à 8400$, votre stop loss se déclenchera et vous permettra de prendre votre profit plus tôt que prévu, en limitant la casse d’une éventuelle baisse jusqu’à 7800$ qui interviendrait plus tard.


Les leviers et le margin trading

Certaines plateformes d’échange de cryptos comme Kraken et Bitmex proposent d’utiliser des leviers allant de x2 à x100. Les leviers permettent d’augmenter la taille de votre position artificiellement en engageant des fonds « empruntés » aux plateformes d’échange. Les risques sont multipliés car dans le cadre d’un levier x5 par exemple, une fluctuation du prix de 20% peut doubler votre mise de départ ou liquider votre position. Quand votre position est liquidée, vous perdez tout ce que vous avez engagé dans l’ordre. C’est déjà dangereux avec un levier x3, ça le devient encore plus avec les leviers x20, x50 et même x100.

En effet, si vous engagez 1000€ dans une position à levier x100, vos gains et vos pertes seront calculés sur 100 000€. Ainsi, une baisse de prix de 1% signifiera une perte de 1000€ et vous aurez tout perdu. A l’inverse, une hausse de prix de 1% signifiera un gain de 1000€ et votre position doublera.

Les leviers sont l’option la plus dangereuse qui sont à votre disposition, et ils brûlent les ailes de centaines de milliers de traders qui s’y lancent sans stratégie adéquate. En règle générale, ne dépassez jamais le levier x3 à moins de savoir exactement ce que vous voulez faire – de plus, n’engagez jamais une partie importante de votre capital dans une position à levier. La majorité des traders s’y étant essayé ont beaucoup perdu, car l’appât du gain devient immense une fois qu’un trade est réussi (souvent par chance).


Pour connaître la suite dès maintenant…

Cliquez ici pour télécharger notre e-book gratuit ! On se retrouve dans une semaine ici pour la quatrième partie.

Auteur de l’article : Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.